Règlements pour les compétitions en catégories d’âges qui permettent le sillonnage

Le championnat canadien de triathlon sur distance sprint permettra le sillonnage. La course servira aussi de qualificateur pour l’équipe de triathlon canadien des championnats mondiaux au Championnat mondial ITU 2018 à Queensland aux l’Australie. La distance sprint de cette course aux championnats mondiaux permettra aussi le sillonnage.

Les compétitions où le sillonnage est permis contiennent un bon nombre de critères uniques que tous les athlètes doivent prendre en considération avant de compétionner dans cet environnement. Les lignes directrices sur le sillonnage sont disponibles sur la page de Triathlon Canada sur les règlements entourant ses évènements.

Exigences règlementaires sur le montage des vélos

Pour des raisons de sécurité, il est essentiel que les vélos soient montés pour des courses permettant le sillonnage. Avant de compléter votre inscription pour une compétition où le sillonnage est permis, assurez-vous que votre vélo ai déjà, ou qu’il aura, la bonne monture pour compétitionner dans ce type de course.

Les vélos de course contre la montre ne seront pas permis dans les compétitions permettant le sillonnage. Vous devez avoir un « vélo de route » traditionnel. À NOTER : Un certificat indiquant que votre vélo est admis pour le sillonnage n’est pas requis, ceci étant dit CHAQUE ATHLÈTE inscrit à une compétition permettant le sillonnage SE DOIT d’avoir le bon montage. AUCUNES EXCEPTIONS NE SERONT ACCEPTÉES.

Cadre du vélo

Quant à l’emplacement de la selle, il doit y avoir une ligne verticale qui touche au point le plus en avant de la selle, et qui se situe à 5 centimètres maximum avant, et à 15 centimètres maximum derrière une ligne verticale passant par le centre de l’entraxe des roues à chaîne. L’athlète ne doit pas disposer d’une possibilité d’ajuster la selle au-delà de ces lignes virtuelles durant la compétition
Le cadre doit être de style traditionnel, à savoir un cadre fermé composé de tubes droits ou coniques (qui, en coupe transversale, peuvent être arrondis, aplatis, en goutte d’eau, ou autre)
Roues

Les roues doivent avoir au moins 12 rayon. Les roues à disque ne sont pas permises.

Guidon

Seuls les guidons de course traditionnels sont permis. Les extrémités du guidon doivent être bouchées. LES PROLONGATEURS DE GUIDON, LES « AEROBARS » OU AUTRES ACCESSOIRES DU GENRE SERONT STRICTEMENT INTERDITS.

Règles sur le sillonnage

Le sillonnage n’est permis qu’avec des athlètes du même sexe. Par contre, il est permis de sillonner avec des athlètes de d’autres groupes d’âge (tant que ce soit des athlètes du même sexe). Des athlètes de plus d’une catégorie risquent de faire partie d’un même départ, donc il est de la responsabilité de l’athlète de s’assurer qu’ils ne sillonnent pas de façon illégale.